Tapis du Maroc, tapis tableaux

Le tapis marocain tissé à la main est une pièce authentique de l’art populaire traditionnel du Maghreb. Mais si je vous dis : Boujad, Boucherouite, Azilal et Beni Ouarain… Cela vous évoque-t-il quelque chose ? Voici donc quelques explications pour mieux vous y retrouver.

◊  ◊  ◊

Boujad

Les tapis Boujad sont des tapis tissés de la région du Haouz. Riches et complexes en motifs géométriques, ils ne sont pas trop formels. Régals pour les yeux, ces tapis sont souvent parés de camaïeux rouges ou orangés.

◊  ◊  ◊

Boucherouite

Les femmes berbères tissent ces tapis à partir de tissus déchirés provenant de textiles de récupération. Décors fabuleux, ils sont lavables en machine et faciles à entretenir. Le public les considère aujourd’hui comme des peintures abstraites.

◊  ◊  ◊

Azizal

Tapis de la province escarpée d’Azilal, ils sont extrêmement rares et étaient presque inconnus sur le marché jusqu’aux années 90. Tapis de laine, ils combinent des formes géométriques et des schémas colorés de touches de couleurs éclatantes, toujours sur un fond crème.

◊  ◊  ◊

Beni Ouarain

Ces tapis sont étonnamment modernes, avec des conceptions minimalistes de croisements noirs sur fond blanc ou crème. Leur simplicité abstraite les rendu attrayants aux yeux de célèbres architectes modernistes dans les années 20 et 30, comme Le Corbusier et Alvar Aalto. Ils sont considérés aujourd’hui comme les tapis les plus prestigieux au Maroc, fabriqués à partir d’une laine d’une très belle qualité.

• Les bonnes adresses :

Beldi Rugs
Emma Wilson et Tamsin Flower sont les deux fondatrices de Beldi Rugs. Ces deux femmes travaillent avec amour au Maroc et chinent de merveilleux tapis qu’elles revendent à des prix très corrects.

Boucharouette
La galerie Demesure a été fondée il y a plus de dix ans par Jean-Yves Sevestre et Denis Estienne. Elle présente une magnifique collection de tapis trouvés dans les villages du Moyen et Haut Atlas.