Rencontre avec Charlotte, styliste déco

– Note de janvier 2015 –
Bonjour ! J’ai re-ouvert cet article, longtemps protégé par mot de passe, Galeries Lafayette m’avait prié de le garder secret car je n’avais pas le droit de dévoiler leur travail en avant-première. Je me rappelle, c’était le début de mon blog et j’avais l’impression d’avoir fait une grosse bêtise. Or, les années ont passé, les tendances ont changé et les collections se sont transformées, je trouve donc légitime de redistribuer cet article qui plus est, fait en savoir plus sur le métier si intéressant de styliste déco. J’ai donc cette belle occasion de vous souhaiter une excellente « redécouverte » !
Élodie-Kim-Lydie.

Interview de Charlotte

Dans un café au pied du BHV, je prends une pause avec mon amie styliste déco pour les Galeries Lafayette. Elle mon invitée du mois de janvier car pour son travail elle vient de passer trois jours au salon Maison & Objet.

EKL : Bonjour Charlotte, peux-tu nous expliquer ton métier de styliste déco ?
Charlotte R. : Dans le secteur du tissus d’ameublement et du linge d’office, mon métier consiste à créer les collections à venir. Je mets en place des thèmes. Chaque saison mon équipe et moi fabriquons ainsi différentes histoires.

Peux-tu nous en dire plus sur les histoires de décorations que tu crées ?
Chez nous, on adore créer des ambiances avec une réelle identité. Les prochaines collections qui vont bientôt sortir s’inspirent donc autant du passé que des nouvelles tendances. Par exemple, nous avons créé un thème très coloré nommé « Pop-Up » avec des couleurs fluos, puis une deuxième histoire « Mad Men » avec un style plus rétro s’inspirant de la série télé et enfin une dernière, « Modest », plus portée vers les matières : du lin lavé, de la grosse maille et des matières douces.

Comment utilises-tu le salon Maison & Objet pour créer tes thèmes de décoration ?
Je vais au salon avec plusieurs missions. Tout d’abord je cherche l’inspiration, à être frappée par quelque chose. Je me sers du salon pour alimenter ma créativité. Je fais aussi du picking et du co-branding, c’est à dire que je propose aux créateurs de faire des créations spécialement pour les Galeries Lafayettes, et puis surtout je prépare les collections de l’été prochain.

As-tu une démarche particulière quand tu visites le salon ?
On ne voit pas tout d’un seul coup, c’est souvent au bout de plusieurs fois que je remarque ce qui pourrait entrer dans mes collections. Je n’hésite pas à refaire plusieurs fois les différents halls.

Quels ont été tes coups de cœur en ce début d’année ?
La tête au cube fait de superbes assiettes fluos. D’ailleurs ils vont entrer dans notre prochaine collection Pop Up. Les assiettes d’Astier de Villatte avec les dessins d’oiseaux sont magnifiques. Muskhane fait de superbes feutres et j’apprécie leurs gammes de couleurs ainsi que la qualité de leurs produits tirés du commerce équitable, ils font aussi d’excellents cachemires.

Pour conclure, sur le salon t’arrive-t-il de regarder plus loin que le tissu d’ameublement ?
Oui bien sûr ! J’aime ce salon car tous les styles cohabitent. C’est là où le design prend ses racines. Un détail sur de la vaisselle, une forme, une matière, cela peut être inspirant pour créer un motif textile !