L’essence des motifs : les fractales !

Je vais vous parler aujourd’hui d’un sujet palpitant : comment le ras-le-bol de la tendance des motifs géométriques m’a permis de découvrir l’essence des motifs homothétiques !

Quel est le point commun entre un chou romanesco, les alvéoles d’un nid d’abeille, une feuille d’arbre ? La réponse est le motif en répétition, celui qui est au cœur de la Nature. Les mathématiques ont nommé ce phénomène : la FRACTALE.

Une des caractéristiques principales des fractales est qu’elles sont identiques à toutes les échelles, c’est à dire que quel que soit le niveau de zoom on observe le même motif répété. Prenons donc un instant pour regarder où sont les motifs du monde vivant, admirons ce qui est si naturellement source de décors. Observons comment se tissent les toiles d’araignées, comment évoluent les pivoines. Contemplons les inflorescences des plantes. Surprenons-nous des volutes des coquillages… Le design est partout !

Merci à Flora Lawson, mon amie fleuriste et photographe d’illustrer mes idées par son travail sensible. Je vous recommande aussi l’excellent livre Industry Of Nature d’Elodie Ternaux avec qui j’ai travaillé. Et vous, qu’en pensez-vous ?

« Dès l’époque secondaire, les mollusques construisaient leur coquille en suivant les leçons de géométrie transcendante*. »
Gaston Bachelard

Géométrie transcendante (ou sublime) est le nom que l’on donne à la partie de la géométrie qui considère les propriétés des courbes de tous les ordres et qui se sert, pour découvrir ces propriétés, de l’analyse la plus difficile, c’est-à-dire des calculs différentiel et intégral.

Tous droits réservés – Photographies Flora Lawson & EKL

Industry Of Nature - Elodie Ternaux
Industry Of Nature – Elodie Ternaux