Designer le bonheur

L’entrée dans l’hiver livre toujours son lot de jovialités : films drôles, livres légers ou encore sorties intellectuelles optimistes. Parmi cet arrivage de projets au ton de bonne humeur, je me dois de vous conseiller l’excellente exposition The Happy Show !

Une exposition sur le bonheur

En entrant dans l’esprit et la démarche créative du graphiste Stefan Sagmeister, directeur de l’entreprise Sagmeister & Walsh à New York, le circuit allie images, confidences, maximes, typographies, statistiques ou encore vidéos. De quoi plaire non pas qu’aux graphistes ou designers, mais à tout type de curieux. Le texte d’introduction explique que cette exposition n’est pas faite pour aider le visiteur à se sentir plus heureux, mais elle devrait plutôt l’aider à avoir une meilleure compréhension de la notion de bonheur.

Illustrer ses idées

Ce qui m’a personnellement touchée ? Les exemples utilisés par l’artiste pour argumenter ses points de vue personnels, de leur traduction en dessin, en schéma ou encore en signalétique, à la sélection de maximes. « Sois plus souple », « affirme toi », « si je ne demande pas, je n’obtiendrai pas », phrases simples sur lesquelles toute l’exposition est tournée.

Tenir un journal

M. Sagmeister n’est ni un psychologue, ni un philosophe, mais il est un graphiste. Alors pour expliquer sa vision du bonheur, il utilise des explications tirées de ses expériences professionnelles créatives (parfois fortement amusantes). Il use de confidences et pour chaque questionnement, il s’arrête sur une réponse, par exemple tenir un journal qui contribuera à notre développement personnel, ou faire le choix d’une année sabbatique.

Cliquez sur l’image pour accéder à la vidéo

Lien pour une vidéo. (J’en profite pour vous faire connaitre le fabuleux support créatif qu’est TED).

Former son esprit à être heureux

Sagmeister exprime l’idée que le bonheur peut être trouvé dans des situations différentes en fonction de notre personnalité. Le graphiste se questionne s’il pouvait former son esprit à être heureux, de la même manière que l’on forme son corps. Être heureux est certainement quelque chose que nous pouvons travailler, l’admettre est déjà une étape importante dans notre vie.

Je ne vous raconte pas tout, je garde la plus grande partie secrète en admettant que vous irez chercher votre bonheur au sein de ce parcours où les frontières entre l’art et le design sont joliment brouillées ! Aussi, pour ceux qui ne pourraient s’y rendre, l’exposition vise à compléter un autre show de Stefan Sagmeister : The Happy Filmbientôt au cinéma.

The Happy Show – Stefan Sagmeister – Du 28 novembre 2013 au 9 mars 2014 à la Gaité Lyrique à Paris.