Architecte d’intérieur VS designer d’espace

Le restaurant Kaa au Brésil illustre bien le sujet : est-ce une architecture d’intérieure ou un design d’espace ?


Quelle est la différence entre les termes architecte d’intérieur et designer d’espace ?
Aujourd’hui je vous présente un petit b.a.-ba des deux professions.

La création du terme architecte d’intérieur

• En 1925, afin de différencier le travail de l’architecte, le terme « architecte-décorateur » apparu. On employait aussi le terme d’ensemblier.
• Puis dans les années 60 l’appellation évolua peu à peu en « architecte d’intérieur », ce qui déplu au conseil national de l’ordre des architectes, le CNOA, qui décida d’interdire le terme.
• Pour le garder, le Syndicat National des Architectes d’Intérieur (SNAI) vit le jour et protégea en 1981 le terme d’architecte d’intérieur sous la forme d’une appellation.

La création du terme designer d’espace

• À la fin des années 90, le terme d’architecte d’intérieur déplu à nouveau. En effet, le terme traduisait mal le travail actuel du professionnel qui travaillait aussi sur de la scénographie, de la muséographie et du paysagisme. Il imaginait donc des espaces externes alors qu’il est architecte d’intérieur.
• Ainsi pour mieux véhiculer l’idée de la profession, en 2002, l’Académie des Arts Appliqués mit en place un nouveau terme, celui de designer d’espace. Pour exercer ce métier aujourd’hui, la formation classique est un BTS design d’espace (bac+2) suivi d’un DSAA design d’espace (bac+4).

Des différences qui persistent

• L’appellation d’architecte d’intérieur est restée en place après la création du nouveau terme de designer d’espace puisqu’elle était protégée par le CFAI. Pour en être titulaire aujourd’hui, il faut avoir eu une formation de 5 ans minimum, ce qui ne représente pas les 2 ou 4 ans d’école des designers d’espace. La formation d’un architecte d’intérieur est donc plus longue que celle d’un designer d’espace.
• Ce n’est pas tout, la plus grosse différence est l’obligation pour l’architecte d’intérieur d’avoir une décennale, contrairement au designer d’espace. La garantie décennale couvre la réparation de certains dommages pendant une durée de 10 ans.
• Il est toutefois possible pour les designers d’espace avec un DSAA (obtenu après 4 ans de formation) de présenter un dossier au CFAI après 3 ans d’exercice (5 ans pour les autres professionnels) pour obtenir l’ancien titre et donc un meilleur salaire (toutes les informations pour adhérer au CFAI sont ) !

Retenons

• Le terme architecte d’intérieur est plus ancien que celui de designer d’espace, il est aussi plus long à obtenir et donc mieux payé.
• Le terme d’architecte d’intérieur n’est pas réglementé mais protégé sous l’appellation créée par le CFAI en 1981.
• L’architecte d’intérieur a pour obligation d’avoir une décennale (titre IV, article 16 du réglement intérieur).
• Enfin, le diplômé aujourd’hui, utilise le terme de designer d’espace. Il pourra utiliser le terme d’architecte d’intérieur CFAI seulement s’il valide la certification, attention donc aux abus !

 

Il est possible de vérifier si le professionnel est bien architecte d’intérieur

Entre les professionnels de la décoration qui s’approprient le terme en trichant sur leurs diplômes et ceux qui jouent avec mots pour dire qu’ils font de l’architecture d’intérieur, le client aujourd’hui est dérouté. Vous qui lisez ces lignes, sachez qu’il est possible de vérifier la validité des propos du professionnel sur l’annuaire du CFAI. N’hésitez pas aussi à en parler autour de vous car malheureusement les faux architectes d’intérieur, en plus d’appliquer des tarifs plus élevés et injustifiés, mettent en porte-à-faux la notoriété du décorateur.

En ce qui me concerne

Je me présente en tant que designer car j’ai suivi les formations en espace et décoration des écoles parisiennes Olivier de Serres et Boulle. J’ai également suivi une formation en illustration et étudié l’histoire de l’art à l’université. Peut-être qu’un jour je passerai la certification d’architecte d’intérieur mais à ce jour ce n’est pas dans mon projet. J’apprécie beaucoup le terme de designer et je ne mentirai jamais à mes clients en me faisant passer pour une architecte d’intérieur, si je n’ai pas validé la certification !

Sources :
Introduction au BTS design d’espace.
Introduction au DSAA.
• Arrêté du 19 juillet 2002 modifié portant suppression du brevet de technicien supérieur « architecture intérieure » et du brevet de technicien supérieur « plasticien de l’environnement architectural ».
• Site web du CFAI et zoom sur son fonctionnement.
• Site web du CNOA.
Conférence-débat « Design d’espace vs architecture intérieure » au Lieu du Design à Paris, à laquelle j’ai assisté et qui m’a donné envie d’écrire cet article !

EnregistrerEnregistrer